Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

Notre arrivée à Gili air

Pour connaître nos péripéties avant d’arriver à Gili air, je vous invite à lire cet article. Nous avons choisi de séjourner à Gili air car c’est l’île qui semblait le plus nous ressembler. Il y a deux autres îles aussi connues: Trawangan, la plus grande et surtout connue pour la fête et Gili meno qui est la plus petite (1.5km²) et la plus calme. Gili air se situe entre les deux. Elle est assez petite également (1.9km²). Les 3 îles sont proches, rien ne vous empêche de passer une journée sur l’une et de dormir sur l’autre. Un conseil: avant de partir sur Gili, retirer de l’argent si vous en avez besoin car il est difficile de trouver un distributeur sur place.
Le trajet en fast boat s’est bien passé et nous sommes arrivés à Gili air pour l’heure du déjeuner.
 
 
 

Notre hôtel à Gili air

Nous avions réservé l’hôtel Colour cottage pour 2 nuits. C’est un hôtel avec des bungalows individuels, avec salle de bain privée en extérieur. Il y a une belle piscine profonde. Le petit-déjeuner est inclus mais succinct. Les tarifs sont corrects et il est plutôt bien situé. De toute façon vu la taille de l’île, il n’y a pas vraiment d’hôtel mal situé.
 
Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

Les activités à Gili air

Nous avons fait le tour de l’île, c’est un lieu qui ne vit que du tourisme, vous verrez donc surtout des boutiques, restaurants et clubs de snorkeling/plongée. L’avantage de l’île est qu’elle est très calme, il n’y a pas de voitures et le peu de scooters qu’il y a est électrique. C’est donc très ressourçant. 
 
Gili Air et la fin de notre séjour à Bali
 
 
Nous avons également fait du snorkeling car nous souhaitions voir des tortues. Les sorties snorkeling n’ont rien à voir avec celles d’Amed. C’est une vraie usine à touristes. Les bateaux emmènent environ 20 personnes et à chaque spot, on retrouve 3 ou 4 autres bateaux avec d’autres touristes à la recherche de tortues. Un guide plonge pour chercher les tortues et nous demande de le suivre. Une fois qu’il en a trouvé une, il crie et tout le monde se met à sa poursuite, on est bousculé et il est difficile de profiter du moment, même si je suis contente d’avoir aperçu deux tortues. 
Le bateau s’arrête à 3 ou 4 endroits dont un pour manger sur l’île Meno (voir chapitre restaurants dans la suite de l’article). Il y a un ou 2 spots où il n’y a pas de tortues et où c’est plus calme, on peut prendre notre temps pour observer les poissons colorés dans l’eau turquoise et chaude. Attention aux méduses par contre et aux serpents d’eau venimeux…
 

Les restaurants sur les îles Gili

A Gili Meno, où nous nous sommes arrêtés lors de notre sortie snorkeling, nous avons mangé dans un restaurant dans un superbe cadre. Plutôt que de manger à côté du quai d’embarquement, dans un restaurant bondé, avec un mauvais rapport qualité/prix, comme la plupart des touristes descendant des bateaux, nous avons préféré marcher jusqu’à un restaurant recommandé sur tripadvisor: le café Gili.
 
 
C’était bon mais très épicé! Et nous avons du manger rapidement car nous avions qu’une heure de temps libre mais si c’était à refaire nous le referions.
A Gili Air, je peux également vous recommander les restaurants suivants:
  • Camilla beach club: vraiment très bon, nous avons mangé des sushis et nous nous sommes régalés.
  • le bistro: un restaurant qui, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, propose de la nourriture indonésienne (mais aussi internationale).
Par contre, je vous déconseille le raja bar & Restaurant, où nous avons pris un dessert dans l’après-midi et ce fut probablement le pire gâteau au chocolat que nous avons mangé de notre vie!

Notre arrivée à Sanur

Après notre séjour sur Gili air, il était temps de rentrer en France, malheureusement. Nous avons opté pour la compagnie de fast boat Sindex compagnie pour notre retour et le retour fut bien moins tranquille que l’aller. Nous sommes partis en retard (ce qui n’a rien de choquant pour une compagnie de fast boat, voir cet article), si bien que les personnes qui avaient réservé le trajet partant une heure plus tard que le notre sont montées sur le même bateau que nous. Le bateau était donc deux fois trop rempli. Nous avons fait un arrêt à Lombok pour prendre d’autres personnes et ensuite ce fut parti pour 2h30 de trajet. La mer était loin d’être calme, le bateau bougeait beaucoup et les hublots étant hauts, tout le monde ne voyait pas l’extérieur. Résultat: la moitié du bateau a passé le trajet à vomir… J’étais bien contente d’avoir pris un cachet contre le mal de mer. Cela m’avait shootée à l’aller pour rien car la mer était calme mais pour le retour cela m’a empêché d’être malade!
Le trajet nous a paru long, nous étions pressés d’arriver. Nous sommes arrivés à Pandagbai et avec le billet fast boat nous avions une navette incluse jusqu’à Sanur où nous passions notre dernière nuit. Quand ils disent navette, il s’agit en fait d’un taxi, enfin taxi…. disons plutôt quelqu’un qui a une voiture. Je ne sais pas quel trajet était le pire entre le fast boat et la navette… Le conducteur conduisant comme un fou, à plus de 100km/h (alors que vu l’était des routes, les taxis conduisent généralement à 60km/h environ) et brûlait tous les feux rouges, il doublait de n’importe quel côté. Bref, nous avons serré les fesses jusqu’à ce qu’il nous dépose à côté de notre hôtel (nous avons réussi à le convaincre de ne pas nous déposer au centre de Sanur comme tout le monde car notre hôtel était avant et sur le trajet). Heureux d’être en vie après ce long périple, nous avons rejoint le dernier hôtel de notre séjour.
 

Notre hôtel à Sanur

L’hôtel était assez loin du centre de Sanur mais nous l’avions choisi pour le rapport qualité/prix: le Aishwarya Exclusive Villas. Nous avions une énorme chambre avec cuisine et piscine privée. C’était la première fois où nous avions une chambre aussi grande, on pourrait facilement s’habituer à ce luxe. Il n’y a que dans les destinations où le coût de la vie est faible où l’on peut se payer ce genre d’hôtel (enfin pour notre part en tout cas). Après, il ne faut pas trop regarder les finitions de l’hôtel, notre lavabo fuyait, il a été réparé rapidement mais on voit bien que ce ne sont pas des constructions 5*.
Pour avoir une idée du budget pour partir à Bali, c’est ici.

Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

Gili Air et la fin de notre séjour à Bali
Notre piscine privée

Les activités à Sanur

A côté de notre hôtel, il n’y avait pas grand chose à faire. Nous nous sommes baladés dans le quartier, où nous avons vu des temples et une plage de sable noir. Le lendemain, avant de reprendre l’avion, nous avons passé la dernière journée qu’il nous restait dans le centre de Sanur. C’est une ville assez agréable, le bord de plage est assez beau, avec des hôtels luxueux et il y a de belles boutiques en centre-ville. Ce n’est pas une ville où il faut rester plusieurs nuits je pense mais en étape avant de reprendre l’avion c’était très bien.
 

Restaurants à Sanur

J’en ai surtout un à vous recommander car sinon nous avons mangé à l’hôtel. Il s’agit du Soul in a bowl.
 

Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

 

Gili Air et la fin de notre séjour à Bali

Bilan de notre séjour à Bali

Nous avons bien aimé notre séjour à Bali et en me replongeant dans les photos pour cet article, cela m’a donné envie d’y retourner. Surtout quand je regarde le budget total qui, en dehors de l’avion, est vraiment bon marché. Bali a beau être une petite île, il y a beaucoup de choses différentes à faire et à voir. C’est un voyage qui conviendra aux amoureux de la nature, du farniente et aux sportifs. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.
Vous y êtes déjà allés? Si oui, n’hésitez pas à partager votre expérience et donner vos conseils dans les commentaires. 
 
La vidéo de notre voyage:
 

 
Retrouvez mes autres articles sur ce périple:

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
  • Marine
    15 janvier, 2020

    Salut ! Je pars à Bali en juin, j’ai adoré ton article et tes photos. Merci pour ton partage