Organiser un road-trip en Nouvelle-Zélande

L’année dernière, mon compagnon et moi avons passé quasiment un mois en Nouvelle-Zélande. Je vous ai présenté mon road-trip sur le blog (Ile du Nord, Ile du Sud, escale à Singapour). Pour ceux qui souhaitent s’y rendre dans un avenir proche, je souhaitais également vous partager quelques informations et conseils.

Organiser un road-trip en Nouvelle-Zélande

J’ai organisé ce road-trip moi-même sans passer par une agence. Je me suis, par contre, aidée des catalogues de voyage et de devis faits par les agences pour avoir une idée de l’itinéraire et du budget.

La Nouvelle-Zélande en quelques chiffres

  • 3 îles principales: Ile du Nord, Ile du Sud et Ile Stewart
  • 4.6 millions d’habitants contre 32 millions de moutons!
  • Les maoris ne représentent que 15% des habitants
  • 268 680 km² de superficie
Carte Nouvelle-Zélande
Source: http://www.canalmonde.fr/r-annuaire-tourisme/monde/guides/cartes.php?p=nz

Durée du voyage

La Nouvelle-Zélande se situe aux antipodes de la France, la durée du vol est d’environ 24 heures et se fait forcément avec une escale. Je vous conseille donc de partir à minima 3 semaines en tout pour vous remettre du décalage horaire et d’avoir le temps de profiter sur place.

Quand partir?

Les saisons sont inversées par rapport à la France. L’été commence le 1er décembre tandis que l’hiver commence le 1er juin.

Nous sommes partis au mois d’aout car nous ne pouvons pas prendre plus de 2 semaines de vacances en dehors de l’été. Nous pensions avoir un temps pluvieux et glacial mais au final nous avons été agréablement surpris par la météo. Le climat fut relativement doux et sec.

Organiser un road-trip en Nouvelle-Zélande: l'Ile du Nord

La pleine saison est entre décembre et février mais ce n’est pas parce que vous partez durant ces mois que vous aurez la garantie d’avoir beau temps…. c’est le charme de la Nouvelle-Zélande.

Transport

Avion

Nous sommes partis avec Singapore Airlines car nous voulions faire une escale à Singapour mais il est également possible de partir avec Qatar Airways avec une escale à Dubaï par exemple.

Le billet nous a couté 1500€ bien que nous ayons réservé les billets plus de 6 mois en avance. Cela représente le plus gros poste de dépense du voyage. C’était loin d’être la compagnie la moins chère mais comptez entre 1000 et 1500€ pour un aller-retour.

Je vous conseille le site skyscanner pour trouver votre vol au meilleur prix.

Voiture/Camping-car

Il faut compter plus de temps pour avaler les kilomètres en Nouvelle-Zélande qu’en France. Il n’y a quasiment pas d’autoroutes, la vitesse est limitée à 100km/h mais bien souvent on roule moins vite car les routes sont étroites et avec peu de visibilité. De plus, il y a pas mal de routes de montagne donc prévoyez large pour vos temps de trajet.

Organiser un road-trip en Nouvelle-Zélande

Il faut également savoir que l’on roule à droite en Nouvelle-Zélande, c’est une habitude à prendre qui peut être perturbante les premiers jours.

Sachez aussi qu’il est compliqué de se garer dans les grandes villes. Si possible, garez-vous à l’hôtel ou au camping et circulez en Uber ou transports en communs. Les transports en commun ne sont pas très développés, nous étions surpris de voir qu’à Auckland, les lignes de bus ne sont pas très répandues, les bus peu fréquents et que cela coûte cher. Les locaux nous ont conseillé de prendre Uber, c’est une alternative vraiment très bon marché.

Pour se déplacer, je ne peux que vous conseiller l’application Google maps si vous avez un smartphone. Il suffit de télécharger les cartes de la Nouvelle-Zélande avant votre départ et après l’application fait office de GPS gratuit sans besoin d’être connecté à internet. Pas besoin de prendre un GPS à l’agence de location.

Nous avons réservé notre camping-car avec l’agence DetourNZ, une agence que je recommande vivement. Les personnes parlent français, vous obtiennent des prix intéressants sur les camping-cars et répondent à toutes vos questions. Nous avons eu des problèmes d’eau chaude avec le camping-car sur place, ils ont été très réactifs et nous ont bien dépanné. La location pour 3 semaines nous est revenue à 1500€ au total avec le ferry pour aller de l’ile du nord à l’ile du sud inclus.

Road-trip en Nouvelle-Zélande: l'Ile du Sud

Notre camping-car fonctionnait au diesel, c’est moins cher que l’essence à la pompe mais il faut s’acquitter d’une taxe fonction du nombre de kms parcourus à la fin du séjour. Au final, les deux carburants reviennent à peu près au même.

Hébergements

Camping/Hôtels

Si vous optez pour le camping-car, deux options s’offrent à vous: le camping sauvage ou le camping « officiel ». Sachez que selon l’autonomie de votre camping-car, vous serez obligé de vous arrêter faire la vidange et le plein en eau dans un camping classique tous les 2 ou 3 jours. Le camping-sauvage est autorisé dans beaucoup d’endroits en Nouvelle-Zélande. Je vous conseille les deux applications suivantes: CampingNZ et Campermate, qui répertorient tous les campings, sauvages ou non, avec les prix et avis des touristes. Ces applications peuvent s’utiliser hors ligne.

Road-trip en Nouvelle-Zélande: l'Ile du Sud

Les campings classiques coutent entre 10 et 30 euros la nuit par personne. Pour ce prix, vous avez accès aux équipements du camping (cuisine, salle de bain/WC, piscine s’il y a,…), à une connexion très limitée en wifi (je reviendrai sur ce point plus tard), à l’eau et à la station de vidange.

Nous n’avons séjourné à l’hôtel qu’à Auckland et Christchurch donc difficile de généraliser sur les hôtels.

Il est aussi possible de louer des bungalows pour la nuit dans les campings.

Budget

Le coût de la vie est proche de celui en France.

Au total, nous avons dépensé environ 3700€ par personne pour quasiment 4 semaines tout compris.

La nourriture nous est revenue à 400€ par personne, les visites à 250€ par personne, le carburant à environ 400€ pour 5000 kms.

Dans sa valise

A ne surtout pas oublier avec votre départ:

  • Un adaptateur Chine/Nouvelle-Zélande: Attention il est différent de celui pour les États-Unis.
  • De la crème solaire et des lunettes de soleil: Le trou dans la couche d’ozone se situe au dessus de la Nouvelle-Zélande, il est donc important de se protéger.
  • Des chaussures de randonnée: la Nouvelle-Zélande reste assez sauvage par endroit, il serait dommage de se priver de ballades au milieu de la nature.
  • Une petite laine même en été et surtout un imperméable: la météo est parfois capricieuse.
  • Votre téléphone avec les cartes de la Nouvelle-Zélande téléchargées sur Google Maps.

A savoir

Le wifi est assez peu répandu ou de mauvaise qualité dans les campings. Par contre, il est possible de se connecter gratuitement dans certains lieux publics (McDonalds, supermarchés…).

Les articles et blogs que je vous recommande:

En tout cas, une chose est sûre, je ne peux que vous recommander ce voyage si vous aimez la nature. Alors, est-ce prévu pour vos prochaines vacances ou y êtes-vous déjà allé?

Enregistrer

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
  • Grégoire
    31 août, 2017

    Heureux d’avoir pu t’aider dans ton organisation. A bientôt sur Auckland! 🙂

    Grégoire de DetourNZ