Formation photo culinaire au smartphone. Apprenez à faire de belles photos culinaires avec un smartphone.

Envie d’apprendre à faire de belles photos culinaires?

Je t’enseigne tout ce qu’il y a à savoir des bases de la photographie au stylisme culinaire en passant par la gestion de la lumière pour enfin créer des photos alléchantes.

En savoir plus

Photographie culinaire

Comment attirer l’attention sur son sujet en photo culinaire ?

Une erreur que je vois souvent chez les personnes qui débutent en photo culinaire, est de ne pas faire ressortir suffisamment leur sujet. Il est noyé par les autres éléments qui composent la mise en scène ou pire, c'est un autre élément de la mise en scène qui attire le regard. Pour éviter cette erreur, voici 8 conseils que j'applique dans mes photos culinaires.

Une erreur que je vois souvent chez les personnes qui débutent en photo culinaire, est de ne pas faire ressortir suffisamment leur sujet. Il est noyé par les autres éléments qui composent la mise en scène ou pire, c’est un autre élément de la mise en scène qui attire le regard. Alors comment attirer l’attention sur son sujet en photo culinaire ? Je vous donne 8 conseils que j’applique dans mes photos culinaires.

Définir quel est son sujet

Avant de vous présenter les 8 conseils pour attirer l’attention sur son sujet, la première étape que vous devez réaliser consiste à définir quel est votre sujet. Pour une même recette, on peut identifier plusieurs sujets.

Regardez cet exemple avec des cookies.

Mon sujet peut être une cuillère de pâte à cookies pour montrer la préparation de la recette. Cela peut également être un cookie coupé en deux pour que l’on voit l’intérieur. Ou bien, tout un lot de cookies sortant du four pour une vue d’ensemble.

Maintenant que vous avez défini votre sujet, passons au premier conseil.

Utiliser la profondeur de champ

La profondeur de champ correspond à la zone de netteté s’étendant avant et après votre sujet. Plus la profondeur de champ est faible, moins d’éléments autour de votre zone de mise au point seront nets. Une grande profondeur de champ fait apparaître tous les éléments de la photo nets.

Or, ce qui fonctionne bien en photo culinaire, c’est d’avoir uniquement le sujet net et le reste flou, comme vous pouvez le constater sur ces photos.

L’œil aime ce qui est net, il ne va pas s’attarder sur ce qui est flou. En vous assurant que votre sujet soit net et que le reste soit flou, vous êtes garantis d’attirer l’attention sur votre sujet. Cela fonctionne surtout pour les prises de vue de face ou avec un angle entre 20 et 75°. En vue de dessus, généralement on fait en sorte d’avoir toute notre mise en scène nette.

Pour contrôler la profondeur de champ, il faut d’une part s’assurer que la mise au point soit faite au bon endroit, à savoir sur votre sujet. N’hésitez pas à passer en mise au point manuelle. Et, d’autre part, jouer avec l’ouverture. L’ouverture est une des composantes du triangle d’exposition. Si vous souhaitez en savoir plus sur le triangle d’exposition, je vous conseille cet article de chefnini. J’ai également un module sur le sujet dans ma formation en photo culinaire avec un smartphone.

Plus votre ouverture est grande (plus le chiffre derrière le f/ est petit), plus votre profondeur de champ sera faible. La plupart du temps, quand je souhaite avoir une faible profondeur de champ, j’ouvre à f/2.8 qui est le maximum sur mon objectif 24-70mm.

Si cela vous paraît compliqué et que vous ne vous sentez pas prêt à passer en mode manuel sur votre appareil, privilégiez le mode priorité à l’ouverture (mode A chez Nikon, Av chez Canon), qui vous permet de régler uniquement l’ouverture sans toucher aux autres paramètres.

Si vous shootez avec un smartphone, certains disposent d’un mode portrait ou ouverture, qui vous permet de recréer ce flou d’arrière-plan.

Regardez la différence entre ces deux photos. Dans la deuxième, le regard va s’attarder surtout sur le premier bol de soupe car c’est le seul élément net.

Faire en sorte que son sujet occupe le plus d’espace

Quelque soit mon sujet en photo culinaire, je fais en sorte de le dresser dans un plat/bol/assiette… qui occupera le plus d’espace sur ma mise en scène. Il peut y avoir d’autres éléments plus grands que mon sujet mais à ce moment-là, je ne les fais pas apparaître en entier dans ma composition. Je les coupe volontairement ou alors je les mets loin de mon sujet et joue avec la profondeur de champ.

Ne pas distraire le regard avec d’autres couleurs

Le choix des couleurs en photographie culinaire est important car il permet de faire ressortir le sujet ou au contraire de distraire l’attention. C’est pourquoi la roue chromatique est un outil clé.

Une erreur que je vois souvent chez les personnes qui débutent en photo culinaire, est de ne pas faire ressortir suffisamment leur sujet. Il est noyé par les autres éléments qui composent la mise en scène ou pire, c'est un autre élément de la mise en scène qui attire le regard. Pour éviter cette erreur, voici 8 conseils que j'applique dans mes photos culinaires.
La roue chromatique

Personnellement, je choisis de préférence des couleurs analogues c’est-à-dire côte à côte sur la roue chromatique (comme le rouge, le orange et le jaune) ou des couleurs complémentaires c’est-à-dire face à face (comme le bleu et le orange ou le vert et le rouge). En règle générale, j’évite d’en mettre plus de 3 sur une composition, couleur du sujet y compris, et je privilégie des couleurs neutres dans mes éléments de stylisme mis à part quelques touches de couleurs par-ci par-là.

Si vous choisissez trop de couleurs ou des couleurs très flashy, votre regard va être attiré par elles plutôt que vers votre sujet (à moins que ce soit votre sujet qui soit très coloré).

Eviter les motifs

Tout comme les couleurs flashy, évitez également les motifs trop présents dans vos éléments de stylisme (vaisselle, tissu, fond…). Comme je vous le disais généralement, je choisis de préférence de la vaisselle et des fonds neutres et unis qui sont plus polyvalents que ceux colorés et à motifs.

Regardez la différence entre ces deux photos. Sur la première, le regard est attiré vers l’assiette et cherche à lire ce qui est écrit et à voir ce que cela représente. Dans la deuxième photo, ce sont les clémentines qui attirent le regard.

Utiliser les droites et diagonales

Les droites sur votre image servent de guide au regard du lecteur/spectateur. Le regard va se balader d’un bout à l’autre de la droite, il faut donc faire en sorte que celle-ci pointe vers votre sujet afin de diriger le regard vers celui-ci. Pour créer des droites, vous pouvez vous servir d’éléments physiques comme des couverts, un tissu, des mains…

Un banana bread à la noisette avec un glaçage au fromage frais pour un peu de gourmandise au petit-déjeuner ou en dessert.

Dans cette image, les cuillères et le couteau pointent vers l’assiette avec la part découpée. Les bananes font également circuler le regard entre cette part découpée et le banana bread. Ce dernier et la planche à découper sur laquelle il est posé, sont dirigés vers le tissu qui dirige à son tour vers l’assiette.

Comment attirer l'attention sur son sujet en photo culinaire ? Je vous donne 8 conseils pour le faire.

Faire la lumière sur son sujet

La lumière est un élément important à prendre en considération lors de la prise de vue. Il est primordial que votre sujet soit bien éclairé et ce, peu importe que vous utilisiez une lumière naturelle, artificielle, latérale ou arrière. Pour faire en sorte que vous sujet ressorte encore plus des autres éléments qui composent la mise en scène, vous pouvez jouer avec la lumière et les ombres en mettant les autres éléments dans l’ombre et votre sujet dans la lumière.

Exemple:

Comment attirer l'attention sur son sujet en photo culinaire ? Je vous donne 8 conseils pour le faire.

Comme pour la profondeur de champ, jouer avec la lumière permet de maintenir le regard sur la zone la plus éclairée car ce qui est dans l’ombre est difficilement distinguable.

Ne mettre que le sujet

En appliquant ce conseil, vous êtes sûr que le regard ne sera attiré que par votre sujet puisque cela consiste à n’avoir que le sujet dans votre composition. Deux options: soit remplir le cadre avec le sujet, soit créer une composition minimaliste dans laquelle il n’y a que votre sujet et le reste est vide. Voyons cela en image:

Dans les deux premières photos, il n’y a que le sujet et le fond: une assiette de risotto et une feuille de chou kale. Dans les deux suivantes, le cadre est rempli par les noix de pécan ou par la cannelle.

Utiliser les règles de composition

Comme pour les droites et diagonales, utiliser les règles de composition permet de mettre son sujet sur les points d’intérêt de l’image, là où le regard sera naturellement attiré. Parmi ces règles, on retrouve la règle des tiers, la spirale de Fibonacci, le triangle d’or… Toutes ces règles sont présentées dans ma formation en photo culinaire.

Retrouvez ces conseils en application dans cette vidéo: 8 techniques pour attirer le regard sur votre sujet en photo culinaire.

Envie de progresser en photo culinaire ? Découvrez mes formations en ligne sur la photo culinaire.

Et vous, quelles sont vos astuces pour attirer l’attention sur votre sujet en photo culinaire ?

Laisser un commentaire

12 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer12