Gnocchis de patate douce

Depuis que je suis revenue de mes vacances aux Etats-Unis, je ne cesse de cuisiner la patate douce. Je l’ai découverte sous forme de frites et j’en suis tombée amoureuse. Je ne pensais pas trouver aussi facilement la patate douce dans les supermarchés en France mais on la trouve vraiment partout. Je me demande pourquoi je ne l’ai jamais cuisinée avant… Du coup, je me rattrape! Il y avait un moment que je voulais faire des gnocchis maison depuis que j’ai acheté un livre de cuisine dédié. Il y a justement parmi ses recettes, une recette de gnocchis de patate douce qui m’a semblé particulièrement appétissante:

Gnocchis de patate douce

J’ai modifié la recette d’accompagnement des gnocchis pour l’adapter aux ingrédients que j’avais en stock.

Ingrédients pour les gnocchis (4 personnes):

  • 500g de pommes de terre
  • 500g de patates douces
  • 300g de farine
  • 1 oeuf
  • 1 càs de parmesan (dans la recette originale, il en faut 50g, à vous de voir)
  • 1 càc de sel
  • 1 pincée de noix de muscade

Instructions:

Cuire 20 à 25 minutes les pommes de terre entières et les patates douces, avec leur peau, dans de l’eau salée, puis les passer au four 20 minutes (210°C) pour enlever l’excès d’humidité. Les éplucher et les passer encore chaudes au presse-purée séparément. Personnellement, je les ai écrasées à la fourchette et c’était suffisant. Mettre la purée de patates douces dans une casserole et la faire cuire 5 à 10 minutes à feu moyen afin de la dessécher encore.

Verser la purée et les trois quarts de la farine sur le plan de travail, faire un puits et y déposer l’œuf, le parmesan, la muscade et le sel. Mélanger avec les mains farinées sans trop pétrir la pâte. Celle-ci doit être souple sans coller; ne pas hésiter à ajouter de la farine si elle est trop collante.

Fariner généreusement le plan de travail. Avec les mains, former quatre boudins de pâte de 2cm de diamètre. Les tailler en tronçons de 2 cm et les rouler sur le dos d’une fourchette farinée pour marquer les rayures.

Pour info, la pâte à gnocchis ne doit jamais reposer, car elle devient trop collante et difficile à travailler.

Faire cuire la moitié des gnocchis dans une grande quantité d’eau salée portée à ébullition jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface (2 minutes), puis les égoutter et les arroser d’un filet d’huile d’olive. Faire cuire la seconde moitié des gnocchis de la même façon.

Gnocchis de patate douce

Ingrédients pour l’accompagnement:

  • 200mL de lait de coco
  • 250g de queues d’écrevisse
  • 2 oignons rouges
  • 2 gousses d’ail
  • 2 càs de pâte de piment rouge (j’ai utilisé celle découverte dans un kit Kitchen trotter)
  • le jus d’un citron vert
  • un peu de persil
  • quelques graines de coriandre

Instructions:

Éplucher et découper les oignons et l’ail. Les faire revenir dans une poêle, jusqu’à ce qu’ils blondissent. Ajouter les queues d’écrevisse. Pendant ce temps-là, poêler les gnocchis préparés plus tôt.

Ajouter aux écrevisses, le lait de coco, le jus de citron vert, la pâte de piment, le persil et la coriandre. Une fois les gnocchis dorés, les mélanger aux écrevisses. Servir aussitôt. Mes gnocchis sont moins présentables que ceux du livre, mais c’était une première pour moi et ce qui compte c’est qu’ils étaient délicieux! Je les ai également fait à la bolognaise.

Qu'en penses-tu?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.