A la rencontre des léopards à Okonjima – Namibie

Okonjima, c’est là où opère l’ONG Africat foundation qui a pour but de préserver les félins en voie de disparition en Namibie. On y trouve des léopards, des guépards, des hyènes et des lions. Dans la réserve on peut également observer d’autres animaux, les proies des félins surtout: antilopes en tout genre, girafes, babouins, zèbres…

Dans la réserve se trouvent une quarantaine de léopards adultes en liberté. Certains sont munis d’un collier qui permet de les étudier.

Africat foundation récupère les félins qui sont blessés ou les bébés dont la mère a été tuée par les fermiers défendant leur bétail. Elle avait pour habitude de relâcher les guépards dans la réserve après les avoir soignés ou une fois qu’ils avaient atteint l’âge adulte mais tous se sont fait tuer par les léopards. Nous avons découvert que les guépards étaient finalement en bas de la chaîne alimentaire côté fauve. Ils sont tués par les lions, léopards et hyènes. Ils sont très bons chasseurs mais se font souvent voler leur proie par les autres prédateurs beaucoup plus lourds qu’eux. Contrairement aux léopards, ils ne peuvent grimper aux arbres pour cacher leur proie.

A la rencontre des léopards à Okonjima - Namibie
Un guépard qui cherche à attraper quelque chose dans l’arbre mais qui finit par redescendre très vite

Aujourd’hui, à Okonjima, il y a plusieurs guépards qui sont en captivité dans de grands enclos. Une fois qu’ils seront plusieurs à s’entendre bien, ils pourront être relâchés dans la réserve. L’entraide entre les guépards est fondamentale à leur survie contrairement aux léopards qui eux, sont plus solitaires.

La fondation travaille beaucoup sur l’éducation des fermiers pour leur montrer que les léopards et guépards peuvent cohabiter sereinement avec l’homme.

Activités

Il est possible de faire des randonnées à proximité du camp, il y a plusieurs chemins qui peuvent être empruntés seul ou avec un guide.

Avant, il était possible d’aller pister les guépards à pied avec un guide. Cela devait être impressionnant de les approcher dans leur environnement naturel, sans protection. Aujourd’hui, on ne peut les voir qu’en captivité. 

Il est possible de tracker les léopards avec un guide en 4×4. Il y a également des safaris de nuit (game night) pour observer les porcs-épics.

Nous avons opté pour les léopards l’après-midi et le lendemain matin la visite d’Africat foundation et des enclos des guépards.

Il y a une chance sur 2 d’observer des léopards. C’est mon animal préféré, je croisais donc les doigts pour pouvoir en voir au moins un. Nous avons eu la chance d’avoir un guide rien que pour nous. Nous sommes partis à la recherche d’Elektra une femelle qui a eu 2 bébés récemment. Pister l’animal est amusant. Nous nous avançons, nous nous arrêtons, le guide tend l’antenne pour capter le signal du collier du léopard, nous avançons dans la direction du signal ou dans une autre direction si l’on ne capte rien.

La voiture est plus que tout terrain, rien ne lui résiste. Nous commençons à nous rapprocher d’un signal jusqu’à ce que le guide nous dise: « elle est là juste à côté de nous d’après le signal, à moins de 5 mètres ». Sauf que nous ne voyons rien. Au bout d’un moment, le guide finit par la repérer dans l’arbre en train de manger une proie. Nous apercevons son pelage tacheté à travers les feuillages. Le guide nous dit que si elle est en train de manger sa proie, c’est que ses bébés sont à côté, probablement dans le lit de la rivière. Nous faisons demi-tour et le guide cherche un moyen d’entrer dans le lit. Il finit pas en trouver un et nous tombons nez à nez avec ses deux bébés de 3 mois.

C’est incroyable de les voir d’aussi près. Nous passons plus d’une heure à les observer. Ils sont à 2 mètres de la voiture. Ils sont habitués, ils font comme si nous n’étions pas là.

A un moment nous voyons une hyène brune s’approcher et même deux. Nous ne sommes pas rassurés de les voir lorgner sur les bébés. Heureusement, la mère est à côté et veille au grain.

Au bout d’un moment, nous finissons pas repartir et nous allons prendre l’apéritif au milieu de la réserve face au coucher de soleil.

Ce fut une expérience juste génial, je ne peux que vous recommander cette étape si vous aimez les animaux et particulièrement les félins.

Hébergement

Nous avons séjourné à Okonjima Luxury Bush Camp. ( Pour profiter de 15€ de réduction sur votre première réservation Booking, utilisez le lien suivant: https://www.booking.com/s/21_8/cea005af )

C’est de loin notre hébergement préféré de tout le séjour et peut-être même de tous nos voyages. La chambre est immense et a une vue imprenable sur la nature où viennent manger springboks et koudous. Il y a une dépendance privée à côté de la chambre où l’on peut prendre un café et des biscuits tout en donnant à manger aux pintades locales. La pièce n’a pas de fenêtre.

A côté se trouve l’accueil et le restaurant où nous avons pris notre petit-déjeuner et dîner. Le dîner fut un régal. Nous avons goûté de l’oryx.

Il n’y a pas de fenêtre non plus et l’on peut observer les animaux manger et boire. Il y a également une piscine mais comme toutes les piscines que nous avons eu au cours de notre séjour, l’eau est glacée.

Pour d’autres hébergements dans la région, regardez ici.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.